Avec ou sans support visuel ?

Cas avec support du discours en plus de la vidéo de l’enseignant :

l’enseignant doit être en interaction avec le support afin de le lier au discours :
Cas d’usage Description Exemples
Cas de l’utilisation d’images, de vidéos ou tout autre support non-interactif (support ppt par exemple) Ils sont intéressants comme objet support au discours mais seulement s’ils permettent de montrer des choses complémentaires et de les schématiser. Ne pas hésiter à désigner des éléments comme vous le feriez avec votre main en amphi soit en utilisant des outils comme le pointeur laser et le surligneur des logiciels de PAO ou simplement avec un geste physique (attention, n’utilisez cette option que lorsque l’agencement spatial de votre support et de votre image est fixe).

Cas du tableau blanc superposé au ppt (support Papershow) ce dispositif permet de compléter les diapositives du ppt par des informations du discours. Vous pourrez écrire, dessiner, etc. au fur et à mesure des explications orales. Le support se construit alors tout au long de la vidéo. Il convient d’être attentif à la lisibilité du produit final et notamment l’écriture manuscrite.

Cas du tableau blanc interactif (support TBI ou VPI) ce dispositif plus enrichi est issu de l’exemple précédent. En plus de montrer le fil de construction de la pensée, de schémas, de graphiques, de démonstrations, etc., vous pourrez animer des objets, les regrouper, les cacher, etc. Les TBI ou VPI offrent pour la plupart des outils permettant d’attirer l’attention sur de l’information et d’en extraire des notions clés (exemple : mise en lumière, surligneur).
Cas de la démonstration ce dispositif est conseillé pour montrer des manipulations à réaliser pas à pas. Deux cas de figure peuvent être envisagés :
  • Vous pouvez filmer votre écran d’ordinateur pour illustrer par exemple l’utilisation d’un logiciel ou d’un site web.
  • Vous pouvez filmer (ou faire filmer - Pôle TICE) une action artisanale pour illustrer par exemple des dessins industriels, de la cartographie, des manipulations matérielles, etc.

Cas sans support du discours Ce dispositif est intéressant pour présenter des méta-informations sur le dispositif ou le contenu ou pour faire un cours se basant uniquement sur le discours de l’enseignant

Nos conseils

  • Les capsules qui mixent un intervenant filmé et des diapos ou le « tableau blanc » sont plus captivantes que de simples diapositives et vont susciter l’intérêt chez l’apprenant.
  • Les explications didactiques écrites et dessinées en direct sont plus engageantes que des diapositives ou des screencasts basiques. Les apprenants apprécient de suivre la pensée de l’instructeur.
  • La variété des supports suscite la motivation chez les apprenants.
  • Dans le cadre d’une formation à distance, le dispositif doit être introduit par une vidéo de l’enseignant qui se présente et présente le dispositif, les supports de formation, les activités à réaliser, les modalités de contrôle des connaissances, etc.